Archives du mot-clé Facebook

Bonheur: le calcul de Facebook

Enfin un indice pertinent : le BNB, Bohneur National Brut ! Au diable le Nasdaq, le prix de l’or et compagnie. Ce qu’on veut savoir si c’est les gens sont heureux.

Facebook l’a compris et propose maintenant cet indice. Il est bâti à partir du statut des membres Facebook. Si votre statut comprend des mots tels « content », « joyeux », ou « trop génial », vous faites grimper le BNB. Par contre, si on retrouve sur votre statut des mots comme « tragédie », « malheur », « deuil » vous ferez plomber le nouvel indice de Facebook.

Pas sûr que ce soit l’indice le plus fidèle mais il illustre parfaitement la progression vers un web en temps réel. Que ce soit la progression de la grippe H1N1 ou le dernier scoop sur Twitter le web, dominé par la popularité des réseaux sociaux, embrasse de plus en plus l’instantanéité.

Pour l’instant, l’indice n’est comptabilisé que pour les États-Unis. Par contre, il le sera pour d’autres pays et d’autres langues sous peu. Dommage qu’il n’est pas été comptabilisé pour le Québec durant les dernières semaines. Avec le scandale des pots-de-vin dans le domaine de la construction, on aurait même pu mettre sur pied un nouvel indice: l’ÉAN, l’Écoeurantite Aigue National!

Indice Facebook

« Le graphique contient plusieurs métriques. La première, BNB représente notre mesure de Bonheur National Brut. Les deux autres, Positivité et Négativité, représentent les deux composantes du BNB : L’importance de quels mots ont été utilisés en ce jour était positive ou négative. Le Bonheur National Brut est la différence entre les notes de positivité ou de négativité, quoiqu’il soit intéressant de les afficher séparément. »

source : http://apps.facebook.com/usa_gnh/

 

Citoyen Facebook

On entend souvent parler de la perte de temps monumentale que représenterait Facebook. Bien que les avis divergent à ce sujet, certaines utilisations originales peuvent nous faire voir l’outil de façon différente. C’est notamment le cas du groupe formé pour mettre fin à la distribution des pages jaunes.


PagesJaunesPoubelle
Voilà où finisse trop de ces annuaires inutiles!

Quiconque a découvert qu’il pouvait faire une recherche sur le web et obtenir des numéros de téléphone bien plus vite qu’en consultant un annuaire papier se demande pourquoi on lui laisse cette brique jaune à sa porte à chaque année.

Marc-André Landreville, Steve Guénette, Christian Aubry, et Nicolas en ont eu assez et sont passés à l’action. Leur groupe Facebook compte plus de 1000 membres et leur action a été mentionnée dans certains médias de masse tel cyberpresse. Ils ont réussi à attirer l’attention du public et popularise maintenant l‘adresse de désinscription à cet abonnement auquel personne ne s’est abonné!

Je le mentionnais dans ma critique du livre « Yes We Did, How Social Media Built the Obama Brand« , les médias et les réseaux sociaux, lorsqu’ils sont utilisés intelligemment, peuvent propulser des causes à la Une des médias de masse et faire bouger les choses.

 

Je vous laisse avec l’excellente vidéo de Christian Aubry qui résume très bien pourquoi c’est totalement rétrograde de continuer de polluer nos balcons avec ce tas de pub jaune.

Facebook et les fédéraux 2.0

C’est avec un long soupir que j’ai accueilli la nouvelle: « Michael Ignatieff ne supportera plus le gouvernement conservateur« . Ma déception ne vient pas du fait qu’il cesse de les supporter (ils sont plutôt insupportables!), mais de l’éventualité très rapprochée d’assister à une autre campagne électorale. C’est quoi donc le mot? ah, oui: sursaturé!

Lire la suite